Project Stella a publié ses conclusions après une étude d’une année sur les livres comptables distribués. La tentative de 2016 de la Banque centrale européenne (BCE) et de la Banque du Japon (BOJ) d’adopter la Blockchain pour de larges transactions bancaires, a déterminé que la technologie n’est pas prête à relever les principaux défis bancaires institutionnels.

Bien que les rapports aient été favorables à la performance de la technologie Blockchain pour les besoins bancaires, ils ont néanmoins conclu que la technologie n’était pas à maturité pour fonctionner comme une solution aux pratiques bancaires en ce moment. Le rapport conclut:

« En conclusion, alors que la série de tests a produit des résultats prometteurs, il faut tenir compte du fait qu’aucune conclusion directe ne peut être tirée de l’établissement du test par rapport à une utilisation potentielle dans la production. Compte tenu de l’immaturité relative de la technologie, DLT n’est pas une solution pour les applications à grande échelle comme BOJ-NET et TARGET2 à ce stade du développement « .

Bien qu’il y ait eu un certain nombre d’institutions bancaires qui ont adopté la technologie Blockchain pour leurs besoins de transactions et de documentation, ce rapport indique que la technologie peut ne pas être assez robuste en ce moment pour être une option viable.

Source : Cointelegraph

Publié par Flys

Votre partenaire d'investissement dans les monnaies virtuelles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s