Un individu ou groupe mystérieux fonctionnant sous le nom « BitPico » a promis qu’il activera le hard fork de SegWit2x comme prévu malgré la décision par les principaux promoteurs de suspendre indéfiniment la proposition d’échelle controversée.

Comme l’a rapporté CCN mercredi, un groupe de défenseurs de SegWit2x – dont le développeur Jeff Garzik, le chef de projet Mike Belshe, et le PDG de Bitmain Jihan Wu – ont publié une déclaration commune appelant à un consensus pour la mise à niveau. Avec ces personnalités influentes appelant à la suspension du hardfork, la communauté a poussé un soupir de soulagement qu’une scission de blockchain avait été évitée – ou au moins remise à plus tard.

Cependant, une entité promet d’activer la hardfork comme prévu. Cette personne ou ce groupe est BitPico, une entité jusqu’ici inconnue qui a néanmoins été active sur la liste de diffusion SegWit2x.

Voici la déclaration complète de BitPico, qui a été envoyée en réponse à la déclaration commune appelant la fourchette:

    « Nous effectuons le hardfork indépendamment du fait que tout est en mouvement. Soutenir la difficulté en ce moment est une stratégie. Je me demande pourquoi le taux de hachage du réseau a disparu de prêt de 30 %? C’est le notre ; les mineurs qui vont continuer ce qui est en mouvement … Une poignée d’humains ne peut pas arrêter quelque chose dont ils n’ont pas le contrôle … « 

Qui est BitPico ?

La partie la plus importante de la menace de BitPico pour exécuter SegWit2x est qu’il, elle, ou ils contrôlent 30% du hashrate bitcoin et l’ont fait disparaître du réseau. Mais malgré cette affirmation audacieuse, personne n’est vraiment sûr de qui est BitPico. Ceci, couplé avec plusieurs autres observations, fait que le vœu que le hardfork s’activera comme prévu apparaît douteux.

Premièrement, BitPico n’a pas signé l’accord de New York (NYA) qui a mis SegWit2x en mouvement … Si BitPico avait vraiment autant d’influence qu’elle le prétend, il y aurait certainement plus de preuves de son existence.

Deuxièmement, BitPico a prétendu dans un courriel le mois dernier que son pool représentait 1,72% du total des hachages mondiaux et qu’ils étaient en train d’en ajouter 3 ou 4% d’ici la fin d’octobre. Donc, de leur propre aveu, cela signifierait que leur part du hachage a augmenté d’au moins 24% en moins de deux semaines – un scénario hautement improbable, d’autant plus que ce groupe a très peu d’empreintes en ligne en dehors d’un dépôt libre Github et un fil Twitter peu utilisé.

Troisièmement, bien que le taux de hachage ait légèrement diminué depuis mercredi, la baisse est loin de 30% et fait très probablement partie des fluctuations normales du réseau.

Enfin, même si le groupe représentait 30% du hashrate, cela ne suffirait pas à faire de SegWit2x la «chaîne avec le plus de difficultés accumulées».

Compte tenu de ces facteurs, il ne semble pas que l’on doive prendre la menace de BitPico au sérieux …

Publié par Flys

Votre partenaire d'investissement dans les monnaies virtuelles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s