Selon des rapports récents, le gouvernement français a ouvert la porte pour permettre aux entreprises fintech et aux institutions bancaires de commencer à négocier des titres non cotés sur des plateformes basées sur la technologie Blockchain. Les changements à la réglementation éliminent le besoin d’intermédiaires comme les maisons de courtage ou les bourses.

Ce changement vient avec le désir de faire croître la réputation internationale de la France en tant que centre financier et technologique, en rivalisant, espérons-le, avec le voisin londonien, qui jouit actuellement d’une présence beaucoup plus importante sur le terrain. Selon une déclaration du ministre des Finances Bruno Le Maire:

    « L’utilisation de cette nouvelle technologie permettra aux entreprises de technologies financières et à d’autres acteurs financiers de développer de nouvelles façons de négocier des titres qui sont plus rapides, moins chers, plus transparents et plus sûrs. »

Selon la déclaration, les titres cotés seront toujours tenus de passer par des systèmes de confiance.

La croissance de la Blockchain

L’annonce offrira aux banques et à d’autres sociétés des opportunités croissantes d’utiliser la technologie Blockchain pour éliminer les intermédiaires inutiles dans le trading financier. La technologie a déjà été utilisée par un certain nombre de grandes entreprises pour les paiements d’entreprises internationales et d’autres applications.

Publié par Flys

Votre partenaire d'investissement dans les monnaies virtuelles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s