Le ministre des Finances de la France a appelé à un débat public sur le Bitcoin lors du sommet du G20 de l’année prochaine à Buenos Aires.

Parlant sur la chaîne d’information française LCI et cité par Reuters, Le Maire a déclaré que la « question » du Bitcoin devrait former un sujet pour le forum du gouvernement international, en particulier en ce qui concerne la réglementation:

    « Je vais proposer au prochain président du G20, l’Argentine, que lors du sommet du G20 en avril, nous ayons une discussion commune sur la question du Bitcoin. Il y a évidemment un risque de spéculation. Nous devons considérer et examiner cela et voir comment … avec tous les autres membres du G20, nous pouvons réglementer le Bitcoin. « 

La hausse notable des prix du Bitcoin cette année a attiré de plus en plus d’attention, non seulement dans les principaux médias, mais aussi auprès des autorités gouvernementales du monde entier. Cependant, les gouvernements individuels approchent globalement la cryptomonnaie, et la technologie Blockchain plus largement, différemment.

Certains des pays qui réglementent déjà la cryptomonnaie comprennent les États-Unis et le Japon. Jusqu’à présent, seuls quelques pays ont institué une interdiction complète de la crypto, y compris le Maroc et la Bolivie. La Corée du Sud pourrait suivre.

La semaine dernière, le gouverneur de la Banque du Canada, Stephen S. Poloz, a expliqué que le «bruit» autour de la cryptomonnaie «la maintient éveillée la nuit», tandis qu’un régulateur américain a déclaré que l’impact du Bitcoin sur la politique économique mondiale était à peine perceptible.

Soulignant le manque de consensus au niveau mondial sur la crypto-monnaie, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a contredit l’idée que le Bitcoin est une monnaie, et qu’elle ne devrait pas être traitée comme telle. Lors d’une conférence à Pékin le mois dernier, il aurait déclaré aux participants:

    « Nous devons être clairs: le Bitcoin n’est en aucun cas une monnaie, ou même une cryptomonnaie , c’est un actif spéculatif. Sa valeur et son extrême volatilité n’ont aucune base économique, et ils ne sont de la responsabilité de personne. « 

Source : Bitcoin.com et cointelegraph

Publié par Flys

Votre partenaire d'investissement dans les monnaies virtuelles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s