ICO

Qu’est ce que les ICO ?

Un ICO, Initial Coin Offering, est un outil de collecte de fonds qui commercialise de futures cyrptomonnaie en échange de monnaie digitale de valeur liquidative immédiate (Bitcoin, Ethereum, etc …). Les ICO sont devenues un moyen populaire de financer des projets de cryptomonnaie.

Les «pièces de monnaie» de l’ICO sont essentiellement des coupons numériques, des jetons délivrés sur un grand livre indélébile, ou une chaîne de bloc ou une crypto-monnaie. Cela signifie qu’ils peuvent facilement être échangés, bien que, contrairement aux parts, ils ne confèrent pas leurs droits de propriété. Les investisseurs espèrent que les projets entraîneront une hausse de la valeur de ces cryptomonnaies pour des gains dans le futur.

L’augmentation de la valeur référencée est essentielle pour comprendre l’attrait des ICO. Ce ne sont pas des transactions gratuites mais des investissements réalisés dans l’espoir de retours rapides et solides. Les participants de l’ICO sont investis dans le succès du projet. Ils peuvent aider à faire passer le message et sensibiliser la communauté dans son ensemble.

L’ICO se déroule généralement avant la fin du projet et aide à financer les dépenses engagées par l’équipe fondatrice jusqu’à son lancement. Pour certains des grands projets, une partie de l’argent de l’ICO s’inscrit dans une base qui fournit un soutien continu au projet.

250 millions de dollars ont déjà été investis dans les ICO

Sécurité et ICO

Comme pour toute évolution engendrant profit et argent, il y a de mauvais acteurs dans le pays des ICO.

Les fraudes à l’ICO sont devenues un aspect connus de tous et notamment via les SCAM. Il s’agit de projets sans réelle technologie, équipe, structure … Un faux site est crée avec un discours commercial et marketing bien rodé afin d’attirer les investisseurs et leur promettre des gains importants. Il s’agit en réalité d’une escroquerie montée de toute pièce servant uniquement à récupérer des Cryptomonnaies et de les revendre aussitôt.

Mais qu’en est-il de la réglementation ?

La plupart des ICO aujourd’hui sont commercialisés sous forme de jetons de pré commande semblables à l’accès anticipé pour une nouvelle technologie.

Afin d’essayer d’éviter les exigences légales qui viennent avec toute forme de vente, de nombreuses ICO utilisent aujourd’hui des langages tels que «crowdsale» ou «donation» au lieu des ICO.

Il y a lieu de penser que la pénurie de surveillance réglementaire est réellement bonne, car elle permet au marché de l’ICO d’itérer et d’innover rapidement.

C’est un argument raisonnable et probablement techniquement correct, mais cela engendre aussi des cotés plus obscurs comme less SCAMS et des investisseurs peu scrupuleux. La mise en garde et le risque moral sont de bons arguments, mais si le marché veut continuer à croître, il faudra faire davantage pour attirer des fonds de capitaux toujours plus importants.

 Les ICO, une tendance grandissante ?

Ces ICO vont-elles ralentir à l’avenir ? Bien sûr, mais les actualités et l’écosystème derrière elles sont beaucoup plus importantes que ce que l’on avait pensé en début d’année 2017. Certes nous aurons toujours ce type d’offre et des multitudes de projets devraient apparaitre, mais une correction devrait avoir lieux afin de régulariser ce système.

Cela aura pour conséquence de légitimer les vraies Cryptomonnaies qui ont du sens et de délaisser les mauvais élèves.

Si vous êtes intéressé par les ICO et que vous aimeriez investir, retenez bien que le risque 0 n’existe pas dans ce type de financement. Si vous avez une crainte de perdre votre capital et que vous ne croyez pas au projet … Passez votre chemin !

Évolution des ICO

Les ICO sont un mélange entre un don et un investissement. En raison d’un certain nombre d’escroqueries dans l’industrie, la communauté a adopté des pratiques exemplaires et des principes autonomes en ce qui concerne les ICO. Par exemple, certaines ICO utilisent une seule adresse publique de Bitcoin pour recueillir des fonds, ce qui est mauvais pour la vie privée, mais est bon pour un audit communautaire de la santé de l’ICO et de l’argent recueilli.

Plusieurs ICO utilisent les protocoles de Cryptomonnaies existants pour créer leurs jetons en plus. Cela aide à simplifier le processus de création et rassurer les investisseurs potentiels. Les protocoles les plus remarquables d’aujourd’hui incluent NXT, Counterparty, Bitshares et Mastercoin. Waves, qui a elle-même été développée dans le cadre d’une ICO (plus de 16 millions de dollars), développe également une plate-forme symbolique.

Aujourd’hui, Ethereum demeure l’une des plus importantes ICO à ce jour, générant plus de 18 millions de dollars avec une capitalisation boursière actuelle d’environ 1 milliard de dollars.

Comment bien se renseigner ?

Les ICO sont généralement annoncées sur divers forums de cryptomonnaies, notamment sur Bitcointalk. Le fil d’annonces contient des informations clés sur le projet, un document blanc (s’il y a lieu), les objectifs du projet, les échéanciers pour l’ICO et le développement du projet, l’équipe concernée, l’expérience antérieure des membres de l’équipe, les caractéristiques notables du projet et d’autres détails de l’ICO.

La dynamique spécifique d’une ICO peut varier. Elles incluent généralement quelques semaines de collecte d’argent, au moins. De temps en temps, certaines ICO limitent le montant total demandé (comme DigixDAO qui a plafonné la collecte de fonds totale à environ 5,5 millions de dollars).

Une fois que l’ICO est terminée et que le projet a été lancé, les CryptoMonnaies de l’ICO sont répertoriées afin de pouvoir les échanger contre d’autres CryptoMonnaies. Le plus grand échange par volume aujourd’hui est la plateforme Poloniex. Le prix reflète généralement le sentiment général du marché, les nouvelles spécifiques au projet et l’ajout de nouvelles fonctionnalités.

Pour obtenir une liste des ICO actuelles, consultez la liste de recherche de Smith + Crown.

Informations Complémentaires

Les ICO ont été comparées aux offres publiques initiales (IPO) des sociétés.

Il existe des similitudes remarquables, ces deux éléments sont utilisés pour vendre une participation et collecter de l’argent, et tous deux ont des investisseurs qui voient le potentiel et risquent leur capital afin de réaliser un profit potentiel.

Cependant, il existe également des différences importantes. Les ICO sont principalement soutenus par les premiers amateurs et les investisseurs professionnels. À cet égard, ils sont similaires aux «campagnes kickstarter», mais avec les soutiens ayant une participation financière dans le projet. Les ICO ne sont pas non plus réglementés ni enregistrés auprès d’une organisation gouvernementale et il n’existe généralement aucune protection de l’investisseur autre que celle intégrée à la plateforme elle-même.

Les prémisses des ICOS

Les ICO réussies ont déclenché une frénésie de nouvelles ICO au cours de la fin de 2013 au début de 2014, ce qui a coïncidé avec la hausse de prix la plus importante du Bitcoin.

Malheureusement, bon nombre des ICO ont échoué ou étaient des escroqueries.

Cependant, cette période a également vu plusieurs ICO réussies comme Ethereum.

Le DAO, l’un des projets utilisant Ethereum, a créé un contrat intelligent qui prendrait l’Ether et financerait des projets dans l’espace des Cryptomonnaies en tant que capital risque traditionnel. Les investissements seraient décidés en fonction du vote des participants. En juin 2016, un bogue dans le contrat intelligent sous-jacent Le DAO a été exploité pour drainer environ un tiers de tous ses fonds. Plus tard, les fonds volés ont été renvoyés aux soutiens originaux à l’aide d’un HardFork contesté.

Découvrez les ICOs du moment !